Accueil

1er festival européen Polar Vin et Compagnie,
les 15 et 16 septembre 2018 à Millau

Parrainé par Hervé Le Corre

« Le Polar est une littérature de la vie. »   Pascal Dessaint

Voici que la 1ère édition du festival Polar, Vin et Compagnie de Millau se profile à l’horizon 2018. Les 15 et 16 septembre et même avant, il y aura à la médiathèque de Millau, sur l’esplanade François Mitterrand et dans la ville, des auteurs, des livres, du bon vin, des spectacles…

16 auteurs de renommée internationale :
Franck Bouysse, Roy Braverman( Ian Manook), Sandrine Collette, Patrick Delperdange, Pascal Dessaint, Sergueï Dounovetz, Dominique Forma, Hervé Le Corre, Marcus Malte, ,Loïc Marlas, Jean-Bernard Pouy, Philippe Quartenoud, Benoît Séverac, Danielle Thiéry, Olivier Truc, 
Christophe Vasse.

4 vignerons locaux – dégustations de vin
Domaine du Vieux Noyer, Domaine des Costes Rouges, Domaine Le Zaparel, Domaine de Malavieille.

Édito

Il y a environ une année, nous avons décidé de nous lancer dans cette belle
aventure qu’est la création d’un festival. Passionnés de polars depuis toujours,
nous avons recherché des complices pour nous lancer dans l’aventure « Polar,
Vin et Compagnie… »
Les premiers à accepter de se compromettre ont été les auteurs, qui ont répondu
« oui » sans hésitation. Nous leur en sommes d’une immense reconnaissance.
Et nous sommes fiers d’avoir cette année Hervé le Corre pour parrain, dont les
romans nous entraînent dans la vie de personnages malmenés par l’Histoire, et
le présent.
Le polar est une littérature qui nous questionne. Des « faits divers », tragiques et
de plus en plus nombreux, aux progrès de la police scientifique, ils ne cessent
d’interférer avec notre quotidien. Comment comprendre ce qui pousse une
personne à la violence ? Son enfance, son éducation ? Son environnement ? Ses
conditions de vie ? L’abandon de certaines valeurs collectives fondamentales ?
Les réponses sont sans doute chaque fois multiples et complexes, comme nous
le sommes tous.
Les progrès de la police scientifique permettent d’identifier des coupables, mais
n’est-elle pas également une immense toile d’araignée qui se met en place sur
chacun d’entre nous, pour le meilleur comme pour le pire ?
D’ailleurs, qu’il s’agisse de sociologie, philosophie, psychologie, histoire,
géographie…rares sont les sciences humaines qui ne soient abordées dans les
polars.
Le roman noir décrit notre noirceur, la face cachée de notre société où les
laissés-pour-compte sont de plus en plus nombreux aux portes d’un bonheur
consumériste. A l’heure où des êtres humains sont refoulés aux frontières de
l’Europe, il nous semble important de jeter un regard sans fausse indulgence sur
ce 21ème siècle, et à travers la rencontre des auteurs, tenter de préserver le
sens de notre humanité.
Dans cette démarche, certes ambitieuse et pourtant immensément modeste,
nous serons accompagnés par des professionnels du bien-vivre, du plaisir, du
partage, de la fête…Un grand merci aux vignerons présents qui ont toujours le
dernier mot, et savent, avec le blanc et le rouge, chasser le noir de nos âmes.
Bon festival à tous.

Paule Haminat

 

Un grand merci à Jacques Tardi qui nous a généreusement offert le dessin qui constitue l’affiche de ce festival. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Jacques Tardi est auteur et dessinateur de bandes dessinées. Il est surtout connu pour la série des Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec et pour son travail sur la première guerre mondiale. « Parallèlement, Tardi adapte le Paris de Léo Malet, celui des aventures de Nestor Burma, et réalise d’autres adaptations qui sont autant de succès (Le der des ders de Daeninckx, Le cri du peuple de Vautrin, etc.). » Durant l’année 2010, il publie l’adaptation du roman de Jean Pierre Manchette « La position du tireur couché ».. Jacques Tardi reçoit de nombreux prix et honneurs tels que le prix du dessinateur français (1975), le prix Eisner (2011, 2014). Nommé Chevalier de la légion d’honneur, il refusera car il souhaite « ne rien recevoir, ni du pouvoir actuel, ni d’aucun autre pouvoir politique quel qu’il soit ».